Le Figuier Ficus carica Higuè

Le Figuier est un petit arbre, souvent buissonnant, mesurant environ 4 mètres.
Il craint le froid et ne résiste pas aux fortes gelées. Il préfère les sols perméables, riches, profonds et frais mais se développe aussi sur les terrains caillouteux.

Ses grandes feuilles sont alternes. Très épaisses et fermes, au bout d’un long pétiole, leur forme est variable : parfois presque entières, elles sont le plus souvent divisées en lobes profondément échancrés.
Les fleurs apparaissent au printemps et au cours de l’été, elles sont minuscules et très nombreuses, enfermées à l’intérieur d’un réceptacle charnu (la figue). La pollinisation nécessite l’intervention d’un insecte, le Blastophage, qui se développe à l’intérieur de l’ovaire des fleurs femelles. La figue n’est pas un fruit à proprement parler mais une infrutescence charnue qui arrive à maturité entre juin et septembre.

Le figuier était déjà bien connu des Égyptiens, dès 3000 av. J.-C., pour la valeur alimentaire de ses fruits. Ce sont les Grecs et les Romains qui étendirent son aire de répartition.
Arbre sacré pour les bouddhistes, le figuier symbolise aussi la fertilité et l’abondance.
Le lait de figuier est réputé pour soigner les verrues (ficus : verrues).

 

figuier
figuier
figuier figuier
figuier
retour