Le Genêt à balais Cytisus scoparius Barèje


Arbrisseau de 1 à 3 mètres au port buissonnant, le Genêt à balais est le plus répandu en Europe. Subatlantique, il se développe partout sauf en région méditerranéenne.
Il préfère les sols profonds et un peu frais, mais se contente de sols pauvres tant qu’il dispose de lumière. Il fuit le calcaire au profit des sables et limons, plus acides, on le rencontre souvent en compagnie des bruyères.
Ses jeunes rameaux ont 5 angles, d’abord verts, ils deviennent gris-noirâtre en séchant.
La forme de ses feuilles diffère selon leur position : les inférieures sont pétiolées et composées de 3 petites folioles ; les supérieures sont sessiles et simples, rapidement caduques.
En Mai-Juin il est couvert de ses grandes fleurs jaunes papilionacées.
Ses fruits sont des gousses noires, plates et hérissées de long poils caducs. À la fin de l’été,  par temps chaud et sec, on peut entendre des crépitements qu’elles émettent en se fendant brusquement pour éjecter les graines à plusieurs mètres du pied.

Le Genêt à balais servait autrefois à la confection de balais grossiers : en latin “scoparius“ signifie “servant à faire des balais“.

 

genet
genet
genet
genet

retour