Arbre et Paysage 32

Arbre de pays, haie champêtre, agroforesterie 

Entretien de l'existant

Tailles d’entretien et d’élagage

Pour des raisons techniques ou esthétiques, il est souvent nécessaire de supprimer certaines branches de l’arbre, encombrantes mal conformées ou mal équilibrées. On a pour cela recours à diverses techniques de taille, adaptées à chaque cas de figure.

Matériel :

  • Gros sécateur à bras/scie à main
  • Tronçonneuse
  • Elagueuse thermique sur perche
  • Epareuse ou lamier en préparation du chantier
  • Nacelle pour des interventions spécifiques

Élagage

Principe : dresser le tronc en enlevant les branches latérales encombrantes pour élever le houppier. 

Technique : Pour supprimer une branche, faire une coupe franche et nette contre le renflement qui la raccorde à son support. Ce renflement ou “bourrelet d’insertion” se refermera naturellement, recouvrant d’écorce la plaie de la coupe. Aucun rejet ne doit en principe repartir si la coupe est bien faite.

Pour éviter un déchirement des tissus, on peut sectionner la branche à distance du tronc pour décharger le poids, puis pratiquer une coupe nette contre le bourrelet.

Taille sanitaire

  • Éliminer les parties malades ou endommagées par une coupe réalisée bien en deça, en vérifiant que la zone infestée est entièrement éliminée.
  • Éliminer les chicots ou les moignons par une coupe nette contre le bourrelet d’insertion. Plus la coupe est nette, plus la cicatrisation est rapide et les infections rares.
  • Il est primordial de bien désinfecter le matériel de coupe lors d’une taille sanitaire dans un bain d’eau de javel ou d’alcool, afin d’éviter la propagation des maladies.

Taille de restructuration et de régénération

Objectif

Face à un arbre mal conformé, peu vigoureux, trop développé ou déséquilibré, il est est possible d’intervenir pour favoriser une nouvelle pousse à partir des branches, du tronc ou de la souche en évitant de le condamner.

Matériel

  • Gros sécateur à bras ou scie à main
  • Tronçonneuse
  • Élagueuse thermique sur perche
  • Nacelle pour des interventions spécifique

Principe

Utiliser la capacité de régénération qu’ont la plupart des espèces en rejettant au niveau de la souche, des branches et de la tête de l’arbre. S’il est endommagé, malade, dépérissant il est possible d’intervenir progressivement en supprimant les parties défectueuses ou mortes : les branches trop longues, malades ou épuisées.

Conduite en trogne, une pratique ancestrale

Taille drastique de l’arbre le privant de sa surface photosynthétique. Celui-ci produit des réitérations, lorsque la taille est bien faite et qu’il a une bonne vigueur. Il existe plusieurs type de pratiques comme l’étêtage, l’émondage, la tête de chat etc.

La trogne ou l’arbre têtard a une croissance limitée et une durée de vie plus longue. Il s’agit notamment d’un refuge important de biodiversité et d’un bon moyen de conserver un arbre mort en évitant les risques de chute de branches.

Recépage, une seconde jeunesse

L’ensemble de l’arbre est supprimé. Si celui-ci est sain, il rejettera de la souche, c’est-à-dire qu’il va émettre de nouvelles tiges vigoureuses donnant une nouvelle génération de bois sur plusieurs troncs : cépée ou mate.

À partir de ces rejets, on pourra éventuellement sélectionner une tige (balivage) pour former un nouveau tronc.

Abattage

Lorsqu’on souhaite éliminer entièrement un arbre dépérissant, dangereux, indésirable, on cherche à éviter le déssouchage coûteux qui destabilise le sol. On préfèrera le broyage ou la désactivation chimique de la souche si nécessaire.

Taille de formation des jeunes arbres

Pour les hauts-jets

La taille de formation d’un arbre de haut-jet a pour but d’en favoriser la croissance droite en hauteur, et de corriger certains défauts pour donner une bonne valeur marchande à la «bille de pied» :

  • Elagage sur le tiers inférieur de la hauteur de l’arbre
  • Défourchage éventuel de la cime, pour sélectionner un brin dominant ou “apex”
  • Taille pour maintenir l’équilibre de l’arbre et éviter la concurrence entre branches.

Pour les cépées, les moyen-jets et les buissonnants

On cherche une bonne croissance latérale et en épaisseur pour favoriser leur densité et leur rôle de “bourrage” : 

  • Le recépage à la plantation ou durant les premières années est presque toujours indispensable : couper le plus près possible du niveau du sol
  • Une taille de formation visant à équilibrer l’arbuste peut être nécessaire, la suppression de branches trop dominantes est notamment recommandée. 
Nous trouver

93 route de Pessan
32000 Auch
Plan d’accès

Nous contacter

contact@ap32.fr
05 62 60 12 69
(du lundi au vendredi – 8h30 à 12h30)